Présentation du cursus de l’expertise comptable

La filière Expertise comptable en bref…

LES EXAMENS
  Examens d’État
• Les examens donnant accès aux diplômes d’expertise comptable sont des examens d’État.
• La profession d’expert-comptable (ainsi que celle de commissaire aux comptes) est en effet une profession réglementée. Son exercice est subordonné par des dispositions légales, réglementaires, qui imposent la possession d’un diplôme d’État certifiant une qualification et un niveau de connaissances (à l’exemple des professions médicales ou juridiques, des architectes, etc.).
• Les programmes font l’objet d’un arrêté publié au Journal Officiel.
• Les sujets des examens sont des sujets nationaux.
Les diplômes
• Le DCG, Diplôme de Comptabilité et de Gestion, de niveau Licence (180 crédits, soit 3 ans d’étude après le bac).
• Le DSCG, Diplôme Supérieur de Comptabilité et de Gestion, de niveau Master (300 crédits, soit 5 ans d’étude).Ces deux diplômes permettent l’accès à des postes à responsabilité dans l’entreprise ou dans des cabinets comptables, dans les domaines de la comptabilité et de la gestion.
• Le DEC, Diplôme d’Expertise Comptable, ouvre droit à l’exercice de la profession d’expert-comptable.
Les textes officiels
• Le décret n° 2012-432 du 30.03.2012 relatif à l’exercice de l’activité d’expertise comptable définit les diplômes de l’expertise comptable (DCG, DSCG et DEC : articles 45 à 77).
• L’arrêté du 28.03.2014 paru au Bulletin officiel du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche du 03.04.2014 fixe les modalités d’organisation des épreuves du DCG et du DSCG (et en particulier la nature, la durée, le coefficient et le programme de chacune des épreuves).
• Le décret n°2009-1789 du 30.12.2009 fixe les dispositions relatives au DEC et l’arrêté du 28 mars 2014 celles relatives aux épreuves (et en particulier la nature, le coefficient et le programme des épreuves).
• L’arrêté du 3.05.2012 portant agrément du règlement intérieur de l’Ordre des Experts-Comptables fixe les dispositions du règlement du stage d’expertise comptable.
• Ces publications sont régulièrement complétées par les arrêtés précisant le calendrier des inscriptions et des épreuves (un arrêté pour chaque session) et ceux fixant la liste des titres et diplômes français et étrangers (deux arrêtés distincts) ouvrant droit à dispenses d’épreuves.
LES MODALITÉS PRATIQUES
  Modalités et conditions d’inscription aux examens
Les préinscriptions doivent obligatoirement être effectuées sur le site de la Maison des examens.
Conditions :
DCG : le Bac ou tout autre titre ou diplôme admis en dispense.
DSCG : le DCG complet, ou tout autre titre admis en dispense. L’inscription au DSCG est ouverte également aux titulaires de certains masters délivrés en France ou dans un autre État membre de l’Espace européen, ainsi qu’aux titulaires de titres ou diplômes admis en dispenses du DCG.
DEC : DSCG + un stage professionnel de 3 ans, ou Certificat d’aptitude aux fonctions de commissaire aux comptes.
LA PRÉPARATION
  Préparation du DCG
Les classes préparatoires
. Plus de 60 lycées publics et quelque 25 établissements privés sous contrat préparent en 3 ans au DCG. Les titulaires d’un BTS (CGO) ont la possibilité d’intégrer les classes préparatoires pour terminer leur formation. Mises en place et gérées par le ministère de l’Éducation nationale, elles sont spécifiquement adaptées et dédiées à la préparation du futur DCG (diplôme Bac+3).
L’université
. De nombreuses universités proposent des formations à la gestion et à la comptabilité en licence (par exemple, licences CCA ou Sciences de Gestion, licences professionnelles en Droit, Économie, Gestion) ou en IUT (DUT GEA). Ces formations préparent le diplôme universitaire correspondant et permettent, si elles sont bien choisies, d’acquérir les connaissances nécessaires pour envisager la réussite au DCG. Les diplômes universitaires obtenus peuvent valoir dispenses à certaines épreuves de cet examen. Les étudiants titulaires d’un Bac+2 peuvent être admis en 3e année de licence sur dossier et après avoir passé le Score IAE Message.
Le CNAM/INTEC
. Le CNAM/INTEC (Institut national des techniques économiques et comptables du Conservatoire national des Arts et Métiers) forme à la comptabilité en direct et par correspondance et permet d’obtenir un diplôme spécifique, le DGC, valant dispense du DCG.
Les écoles privées spécialisées. De nombreuses écoles privées préparent spécifiquement au DCG.
La
formation continue et l’apprentissage sont bien sûr, comme les équivalences éventuelles, deux autres voies de préparation ou d’accès à l’examen. Divers organismes, privés ou publics, proposent des formations.
La
VAE, validation des acquis de l’expérience : le DCG peut également s’obtenir par la validation des acquis de l’expérience.
Préparation du DSCG

L’université
. La préparation au DSCG (diplôme Bac+5) à l’université est la voie la plus courante, à travers la formation dispensée dans le cadre d’un master bien choisi – par exemple en IAE (institut d’administration des entreprises).
Le CNAM/INTEC. L’INTEC propose également une formation qui permet d’obtenir un diplôme spécifique, le DSGC, valant dispense de 5 épreuves du DSCG.
Les écoles de commerce et de gestion
. Certaines formations en écoles de commerce permettent de réussir le DSCG et certains de leurs diplômes donnent dispense à un nombre plus ou important de ses épreuves.
Les écoles privées spécialisées. De nombreuses écoles privées préparent spécifiquement au DSCG.
La formation continue
appuyée d’équivalences éventuelles.
La VAE
, validation des acquis de l’expérience : le DSCG peut également s’obtenir par la validation des acquis de l’expérience.