Présentation des examens du DCG, du DSCG et du DEC

Le DSCG

Le DSCG se compose de sept épreuves (correspondant à sept unités d’enseignement, soit 1 000 heures de formation et 120 ECTS) :

  • une épreuve de gestion juridique, fiscale et sociale : DSCG 1 ;
  • une épreuve de finance : DSCG 2 ;
  • une épreuve de management et contrôle de gestion : DSCG 3 ;
  • une épreuve de comptabilité et audit : DSCG 4 ;
  • une épreuve de management des systèmes d’information : DSCG 5 ;
  • une épreuve orale d’économie se déroulant partiellement en anglais : DSCG 6 ;
  • une épreuve dite de « relations professionnelles » : DSCG 7.

Une épreuve complémentaire facultative de langue vivante étrangère (DSCG 8) peut également être passée par le candidat, les points au dessus de la moyenne venant s’ajouter au total des points servant au calcul de la moyenne générale.

Les épreuves du DSCG

Si les épreuves du DCG ont un caractère disciplinaire, celles du DSCG ont un caractère beaucoup plus interdisciplinaire, l’aspect de synthèse étant souvent privilégié.

• L’unité d’enseignement DSCG 1 - Gestion juridique, fiscale et sociale doit conduire le candidat à maîtriser les aspects juridiques, fiscaux et sociaux transversaux d’un certain nombre de problèmes posés à l’entreprise par les liens avec son environnement économique (contrats, concurrence, dimension environnementale, etc.), son développement, son financement, sa structure en groupe, les événements liés à sa pérennité (entreprise en difficulté, transmission, disparition).

• L’unité d’enseignement DSCG 2 - Finance traite notamment de l’évaluation de l’entreprise, des projets d’investissements et de leur financement et des opérations d’ingénierie financière (gestion de la valeur, opérations sur dettes et créances, etc.)

• L’unité d’enseignement DSCG 3 - Management et contrôle de gestion concerne le management d’une part, le contrôle de gestion et le pilotage stratégique, d’autre part. La compétence à acquérir doit permettre de maîtriser toute étude liant le management et le contrôle de gestion.

• L’unité d’enseignement DSCG 4 - Comptabilité et audit se consacre d’abord aux liens entre l’information comptable et l’information financière (diagnostic, évaluation des sociétés et des groupes, communication financière). Elle traite ensuite des opérations de fusions et des comptes consolidés (en normes françaises et en normes IFRS). Les bases du contrôle interne et de l’audit devront ensuite être étudiées, cette partie étant appelée à être revue ultérieurement de manière approfondie (elle constitue l’essentiel du programme du diplôme d’expertise comptable qui est passé après le stage réglementaire).

• L’unité d’enseignement DSCG 5 - Management des systèmes d’information est centrée sur la gouvernance de systèmes d’information, la gestion de projets, les progiciels intégrés, la gestion de la performance informatique, la sécurité des systèmes et la mission de l’auditeur en environnement informatique.

• L’unité d’enseignement conduisant au DSCG 6 - Épreuve orale d’économie se déroulant partiellement en anglais doit permettre de préparer une épreuve ayant pour but de montrer la capacité du candidat à structurer un raisonnement dans un délai imparti et à le présenter de façon convaincante aux membres du jury, en langue française d’une part et en langue anglaise d’autre part.

• Enfin, l’unité d’enseignement DSCG 7 - Relations professionnelles s’appuie sur un stage d’au moins douze semaines dans lequel le candidat doit prendre en charge une mission ou participer de façon significative à une étude ou une réalisation, au sein d’une organisation. À l’issue de son stage, le candidat doit produire un rapport qui fera l’objet d’une soutenance.

N. B. Aucune dispense ne peut être accordée pour les épreuves du DSCG 1 - Gestion juridique, fiscale et sociale et du DSCG 4 - Comptabilité et audit.

Robert Obert

Programme du DSCG : les unités d’enseignement et les épreuves de l’examen

N. B. Pour accéder au détail du programme des épreuves du DCG et du DSCG, téléchargez l’arrêté du 28 03 2014 paru au Bulletin officiel n°14 du 3 avril 2014.

UNITÉS D’ENSEIGNEMENT*
(UE)
ÉPREUVES
Intitulé Heures d’ensei-
gnement
ECTS** Coef. Nature Durée Session
1. Gestion juridique, fiscale et sociale 180 h 20 1,5 Épreuve écrite portant sur l’étude d’un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d’un ou plusieurs documents et/ou d’une ou plusieurs questions 4 h








O

C

T

O

B

R

E
2. Finance 140 h 15 1 Épreuve écrite portant sur l’étude d’un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d’un ou plusieurs documents et/ou d’une ou plusieurs questions 3 h
3. Management et contrôle de gestion 180 h 20 1,5 Épreuve écrite portant sur l’étude d’un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d’un ou plusieurs documents et/ou d’une ou plusieurs questions 4 h
4. Comptabilité et audit 180 h 20 1,5 Épreuve écrite portant sur l’étude d’un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d’un ou plusieurs documents et/ou d’une ou plusieurs questions 4 h
5. Management des systèmes d’information 140 h 15 1 Épreuve écrite portant sur l’étude d’un cas ou de situations pratiques pouvant être accompagnées de commentaires d’un ou plusieurs documents et/ou d’une ou plusieurs questions 3 h
6. Épreuve orale d’économie se déroulant partiellement en anglais 120 h 15 1 Épreuve orale. Cette épreuve comporte une préparation de deux heures sans autres documents que ceux qui sont fournis avec le sujet. Les documents sont en anglais. La question à traiter est rédigée en français. Dans un premier temps, le candidat doit présenter en français l’exposé qu’il a préparé. Dans un second temps, un entretien est mené successivement en français et en anglais ; il porte sur le sujet et, le cas échéant, sur d’autres parties du programme de l’épreuve. (Détail de la durée : exposé : 20 min maximum ; entretien en français : 20 min maximum ; entretien en anglais : 20 min maximum) 1 h maxi
7. Relations professionnelles 60 h + stage 12 semaines 15 1 Épreuve orale de soutenance d’un mémoire faisant le lien entre la formation théorique et les pratiques professionnelles observées ou exercées au cours d’un stage dont la durée est d’au moins de 12 semaines ou d’une expérience professionnelle au moins équivalente. Le jury peut également interroger le candidat sur des questions relevant du programme de cette épreuve. 1 h maxi
8. Épreuve facultative de langue étrangère     1 Épreuve écrite pouvant comporter, à partir de documents fournis, rédigés en allemand, espagnol ou italien (au choix du candidat lors de l’inscription), la traduction d‘une partie d’entre eux en français ou la rédaction d’un résumé ou d’une note ou de commentaires dans l’une des trois langues précitées ou en français ou la rédaction d’un document à caractère commercial dans l’une des trois langues précitées ou toute combinaison de plusieurs des exercices précédents. 3 h  

Vocabulaire du système européen de l’enseignement supérieur :
* Unité d’enseignement (UE) : chaque cursus doit être divisé en unités d’enseignement indépendantes semestrielles (UE) et chacune se voit attribuer un certain nombre d’ECTS.
** ECTS (European Credits Transfer System) : unité de mesure adoptée pour permettre d’évaluer le niveau de formation des étudiants et faciliter les échanges et équivalences entre établissements européens.
1 ECTS = 12 heures de cours et de travail personnel.
*** Chaque niveau d’enseignement est défini par un nombre unique d’ECTS (1 année= 60 ECTS) :
- niveau L (licence) = 3 ans = 180 ECTS
- niveau M (master) = niveau L + 2 ans = 180 + 120 = 300 ECTS.